AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rejoignez nous vite sur la nouvelle versio de SnS ! Totalement libéré des contraintes de forumactif, nous vous proposons un forum de qualité : http://www.shinobinosedai.com/index.html

Partagez | 
 

 Timbrée et possessive ~ Uchiha Ayano

Aller en bas 
AuteurMessage
Ayano Uchiha
Jounin de Konoha
Jounin de Konoha
avatar

Arrivée sur SnS : 18/03/2013
Féminin
Age : 29
Messages : 4

STATISTIQUES RPG

NIVEAU: 3

EXPERIENCE:
14/90  (14/90)

POINTS DE COMPETENCES:
600/600  (600/600)

MessageSujet: Timbrée et possessive ~ Uchiha Ayano   Mar 19 Mar - 0:07


PRESENTATION DE UCHIHA AYANO

NOM : Uchiha
PRENOM : Ayano
AGE : 23 ans
PARRAIN :
Habaki Sakagami ♥

Les femmes sont nécessaires à ce monde. Sans elles, l’homme ne verrait pas le jour ♥.


DESCRIPTION MENTALE

Qui je suis? Voilà une intéressante question. Il est difficile de me décrire rapidement, de me sonder moi-même. Ça demande un travail sur soi que je ne suis possiblement pas prête et encline à faire vous savez, sales fouines! Peut-être aurais-je dû demander à mon tendre de le faire à ma place, mais ce serait trop difficile pour mon orgueil. Je préfère être capable de me débrouiller moi-même, de jouer les brutes, les indépendantes, les inaccessibles… Même si je peux le faire devant lui, il y a bien des moments que je sais être une femme aimante, affectueuse, délicate, mais ça, il n’y a que lui qui le sait. Et vous n’en saurez pas plus, rhoo! Il est difficile de gagner ma confiance, mais lui la possède totalement, de même que mon cœur. Il est cette moitié de moi dont je ne peux plus me séparer, alors ne l’approchez pas sans y réfléchir à deux fois! Oh oui, je suis possessive envers ce shinobi qui a su unifier nos peuples, il est à moi, bande de sangsues, bas les pattes.

Bref, ce n’est pas mon genre que de m’étaler sur du sentimentalisme ainsi, qu’est-ce que vous croyez! Je suis une Uchiha, une guerrière, solide et fière. C’est probablement des traits héréditaires de caractère, puisque bon nombre des miens sont ainsi. J’ai une sorte de narcissisme un peu développé également, qui je pense me rend plus forte encore psychologiquement. Je ne cède devant rien. J’aime me surpasser, surtout sur l’aspect combattif. Rien ne m’arrête et s’il y a des obstacles qui se dressent devant moi, je les défoncerais tout simplement. On pourrait me qualifier de génie aussi quant aux arts du combat, mais j’y mets du mien, travaillant dur. Ce n’est pas aussi facile pour moi qu’on pourrait le croire, mais je ne suis absolument pas laxiste! Intelligente, je sais exploiter mes forces et mes faiblesses. M’enfin, cela est moins valable lorsque l’on parle dans ma vie en générale, avec mon entourage… Han, ce n’est pas de ma faute si je manque de tact et de choses à dire quand je me retrouve avec d’autres gens que je ne combat pas… Souvent, j’écoute, et je ne parle que lorsque cela est nécessaire. Dire des inepties ou des faussetés n’est pas non plus mon genre, tout comme aller vers l’inutile. De toute façon, je ne suis pas très sociable, pas une boule d’énergie qui va vers les autres. Puis, je préfère me taire que d’ennuyer. Il me semble que cela devrait s’appliquer à plusieurs personnes… Ah oui, les pies, ces gens qui parlent sans arrêt, ne se rendant même pas compte à quel point ils sont ennuyants et à quel point on s’en balance de ce qu’ils disent, ils m’énervent! Parfois, je m’en vais au bon milieu de leur discours, qu’ils s’offusquent tout seul. Ce n’est pas comme si leur opinion de moi m’importait… Y a une seule personne pour qui elle compte… Eh oh, j’avais dit que je ne retournais pas dans le sentimentalisme! Bref, on peut affirmer que je suis une femme un peu impulsive parfois, mais lorsqu’on touche une corde sensible, ou qu’on me dérange, je suis faite ainsi. Oui, je devrais travailler sur moi pour être plus sage, comme un certain chef de village, mais je préfère m’entrainer, c’est plus utile de mon point de vue. Vous l’aurez compris je crois, je n’aime pas l’inutile.

Le rouge est ma couleur préférée, les sucreries ne me résistent pas longtemps même si je n’en mange pas beaucoup, j’estime être une femme simple et ceux qui oseront dire le contraire… M’enfin, ne dites juste rien, ça vaudra mieux. Il y a bien d’autres choses que j’aime ou que je déteste, mais en faire une liste serait beaucoup trop long. J’ai des idéaux que je cherche à atteindre et je porte ceux de cet homme qui a su prendre mon cœur pour les faire miens. J’aspire à la paix, mais d’une façon peut-être moins pacifique que certains. J’épaule du mieux que je le peux Habaki Sakagami, shodaime Hokage, mon amant, mon amour, pour avancer dans cette vie qui n’a rien de facile. À deux, au moins, nous pouvons nous soutenir et vivre des moments de faiblesse… Mais je ne les montre jamais hein!

HISTOIRE DU PERSONNAGE

Je suis née au sein du clan Uchiha, utilisateur du dojutsu mystique qu’est le sharingan. À ce moment, le clan vivait en communauté soudée, isolée, se complaisant dans le combat. Légèrement possessifs, mes ancêtres défendaient vigoureusement tout ce qui leur appartenait. Durant mon enfance, je me souviens que cette attitude me faisait rire, je les trouvais ridicules… Seulement, aujourd’hui, j’ai enfin compris et je suis également accablée par cette malédiction qu’est ce trait de caractère, mais je vis très bien avec. Très jeune, on m’a appris les arts ninjas, ma famille ayant une facilité déconcertante avec l’élément feu. Naturellement, je sais le manier comme tous les autres. Même si je suis une fille, désormais femme, les Uchiha m’ont forgée comme un garçon, me façonnant, afin de faire de moi une combattante. Je n’ai jamais râlé, jamais été à l’encontre de leur volonté, j’adorais cela. Avec mes deux frères, un mon aîné, l’autre mon cadet, nous nous entrainions ensemble, parfois sérieusement, parfois tel des enfants. Ils me manquent tellement tous les deux… Bref, à ce moment, nous étions jeunes, insouciants et surtout, nous manquions de supervision. Notre père était strict mais non présent, ayant mieux à faire que de surveiller ses enfants et notre mère avait péri au combat, face à des représentants de clans rivaux. C’était là ma première perte, mais j’étais encore jeune, à peine 3 ans. Ce qui m’a le plus marqué est évidemment le jour le plus sombre de mon existence… Alors que mes frères et moi nous étions aventurés dans la forêt, nous sommes tombés sur un groupe d’adulte ennemi. Ils ont vu une belle occasion de frapper fort le clan Uchiha. Leur souhait était de kidnapper le plus vieux, et de me tuer, avec mon cadet. À cette époque, je n’avais que 9 ans. Courageux, nous ne nous sommes pas laissé impressionner. Nous avons tenté de notre mieux de leur faire face, mais ils ont fini par attraper le plus jeune. C’était… horrible, juste horrible. Ils l’ont… ils l’ont tué juste comme ça, sous nos yeux. Le sang partout, son dernier cri, j’ai été longuement traumatisée de ce moment. Mon cadet, celui que nous devions protéger était mort à cause de notre faiblesse! C’est à cet instant que j’ai éveillé mon dojutsu pour la première fois, passant directement à deux tomoes. Mon aîné possédait déjà le sharingan. Grâce à cela, nous avons pu terrasser trois des quatre adultes. Seulement, j’étais épuisée, je n’avais presque plus de chakra. Mon grand-frère que j’aimais tout autant à dû se sacrifier à cause de MA faiblesse… Ce jour, j’ai tout perdu, mais j’ai gagné une envie, une soif de progresser. Plus jamais je ne représenterai de fardeau, plus jamais je ne serai le maillon faible.

Faire mon deuil fut difficile, d’autant plus que mon paternel n’était pas présent pour me soutenir. Il ne m’a pas tenu rigueur des évènements, il semblait même détaché de tout cela. Ça me faisait tellement mal de le voir, cet homme indifférent. J’ai décidé de ne plus m’en préoccuper, pour simplement m’entrainer à fond. Ma vie se résumait juste à cette activité. Je suppose que c’était une façon comme une autre d’atténuer ma douleur et ma peine. Ce fut ainsi durant quelques années. Je n’avais pas de proches, je n’avais pas d’amis. Oh, certains voulaient de moi comme compagnon, mais même encore aujourd’hui, les contacts avec les gens sont difficiles. Ma confiance ne se gagne pas aisément. C’était pire à cette époque. J’avais peur de souffrir, peur de m’ouvrir. Pourquoi se lier aux autres si c’est pour qu’ils meurent ensuite? Totalement inutile, et je n’aime pas ça. J’étais prise dans mon entêtement, dans ma façon de voir la vie. Pour moi, elle était devenue fade, sans goût, sans couleur ni odeur. Je m’isolais, et je souffrais en silence, évacuant le surplus d’émotion par la force de mes poings. La rage au cœur, je ne me rendais pas compte que mon attitude ne faisait qu’empirer mon état. Avec le recul, je dirais que j’étais franchement pathétique. Heureusement, le destin m’envoya une lumière, qui me guida vers de nouveaux horizons. Sans cela, qui sait ce que je serais devenue… Je m’en souviens parfaitement, ma mémoire semblant très sélective pour cette portion de vie, désireuse de la garder à jamais, effaçant à la place l’inutile. Oui, ce mot est celui que je dois dire le plus souvent, problème avec ça?! Hum, bref, pour en revenir à ce moment magique, il s’agit de ma première rencontre avec Habaki.

L’adolescente morose que j’étais se trouvait seule au bord d’un lac paisible, perdu dans la forêt qui bordait le lieu de résidence des membres de mon clan. J’allais souvent à cet endroit juste pour m’évader, me reposer de moi-même je présume. Les pensées divagantes, je ne faisais plus du tout attention à mon environnement. Erreur de débutant oui, mais il semblerait que cela arrive à tout le monde au moins une fois dans leur vie. C’est à ce moment que mes iris noirs se posèrent sur lui pour la toute première fois. Je crois que mes joues n'avaient jamais autant rougies auparavant. Je le trouvai beau, tellement beau. J’essayais tant bien que mal de ne rien laisser paraître de mon trouble, désireuse d’apparaître comme une fille inaccessible et indifférente. Disons qu’à cet instant, ni lui ni moi n’aurions pu dire que notre vie allait prendre un nouveau tournant. Oh, évidemment, le coup de foudre ne fut pas instantané. Nous avons commencé par être ami avant tout. Notre relation a débuté lentement, mais à mon sens, c’est qui nous a permis de nous rendre là où nous sommes aujourd’hui. Quelques années après cette rencontre, Habaki et moi étions devenus des âmes sœurs, des amants. Heureusement, j’étais suffisamment indépendante de ma famille pour les laisser de côté, pour ne pas me soucier de leur avis conservateur quant au fait que je sois en couple avec un membre d’un autre clan. De toute façon, mon père, à mes yeux, n’avait aucun droit sur ma vie. Il avait été absent, juste absent, alors je souhaitais presque qu’il disparaisse pour de bon. Mon souhait fut exaucé plus tard, mais je ne m’y attarderai pas. C’est un évènement de ma vie qui n’est pas nécessaire d’approfondir.

La suite ne révèle pas des exploits totalement délirants dont il est impossible de savoir s’ils sont réels ou pas. J’ai combattu, j’ai vécu et j’ai aimé, voilà quelque chose d’utile à affirmer. Ma légende n’est pas forgée, mon nom n’est pas connu par-delà les contrées. Je ne suis que l’ombre qui soutient un grand arbre et cela me convient parfaitement, je ne recherche pas une gloire éternelle. Un seul homme a réussi à unifier les peuples de la forêt, les réunissant sous une unique bannière, je souhaite être simplement présente pour lui. Je l’admirerais toujours pour la bravoure et la persévérance qui l’animait à ce moment, et qui l’anime toujours aujourd’hui. C’est une belle réussite, les guerres, les trahisons, les complots se sont essoufflés. Néanmoins, je ne cache pas que je suis tout de même inquiète. Le monde ninja et samouraï est instable. J’aspire à la paix et je protègerai l’œuvre de Habaki tant et aussi longtemps que des menaces se feront sentir. Je suis prête à tout pour défendre mes idéaux, pour défendre ce qui me tient à cœur. Désormais membre de cette famille qu’est Konoha, digne représentante de mon clan, femme forte et fière, armez-vous solidement pour espérer passer sur mon chemin. Élite de mon village, j’oscille entre les multiples rôles qui m’incombent avec une facilité déconcertante. La vie sédentaire est agréable, surtout en bonne compagnie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayano Uchiha
Jounin de Konoha
Jounin de Konoha
avatar

Arrivée sur SnS : 18/03/2013
Féminin
Age : 29
Messages : 4

STATISTIQUES RPG

NIVEAU: 3

EXPERIENCE:
14/90  (14/90)

POINTS DE COMPETENCES:
600/600  (600/600)

MessageSujet: Re: Timbrée et possessive ~ Uchiha Ayano   Mar 19 Mar - 1:20

Terminée =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheena Datenshi
Fondateur & Designer
Fondateur & Designer
avatar

Arrivée sur SnS : 06/03/2013
Messages : 131

STATISTIQUES RPG

NIVEAU: 1

EXPERIENCE:
0/0  (0/0)

POINTS DE COMPETENCES:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Timbrée et possessive ~ Uchiha Ayano   Mar 19 Mar - 1:46


VALIDATION ET REMISE D'XP

Commentaire
Première partie de la validation : l'aspect mental. Ton style d'écriture n'est pas spécialement rude à lire, et ça me plait. Ce passage remplis parfaitement son rôle et l'on ne pourrait que souligner une faute anecdotique qui est la suivante : " Même si je peux le faire devant lui, il y a bien des moments que je sais être une femme aimante, affectueuse, délicate, mais ça, il n’y a que lui qui le sait. ". Il y a bien des moments je sais être une femme aimante, est plus adapté.

Second point : l'histoire. Sincèrement, j'ai trouvé l'histoire simple, très banale, mais réellement plaisante à lire. Cette plaisance en lecture rattrape une bonne partie du contenu, certes l'originalité ne demeure pas, mais c'est excellent. Tout comme dans l'aspect mental, tu sembles avoir sauter un mot ou fait une légère erreur dans le passage suivant : "Nous avons commencé par être ami avant tout. Notre relation a débuté lentement, mais à mon sens, c’est qui nous a permis de nous rendre là où nous sommes aujourd’hui." Néanmoins cela n'affecte en rien le plaisir final.

Notation
Respect de la langue, grammaire, orthographe : 2/2
Présentation, clarté, structure du post : 1/1
Intérêt, originalité, action : 1/2

Présentation validée avec +4 d'xp et le bonus de bienvenue de +10 d'xp.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-no-sedai.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Timbrée et possessive ~ Uchiha Ayano   

Revenir en haut Aller en bas
 
Timbrée et possessive ~ Uchiha Ayano
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]
» [Quartier Uchiha] Domaine du Cygne
» Hana Uchiha - Genin
» Présentation d'Uchiha Itachi
» Le gang des vieilles timbrées (The GVT)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Sedai :: Accueil :: Présentations et aides au RP :: Présentations
 :: Présentations validées
-
Sauter vers: