AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rejoignez nous vite sur la nouvelle versio de SnS ! Totalement libéré des contraintes de forumactif, nous vous proposons un forum de qualité : http://www.shinobinosedai.com/index.html

Partagez | 
 

 Shinrei Sanade.

Aller en bas 
AuteurMessage
Shinrei Sanade
Aspirant samourai de Kiri
Aspirant samourai de Kiri
avatar

Arrivée sur SnS : 14/03/2013
Messages : 6

STATISTIQUES RPG

NIVEAU: 1

EXPERIENCE:
20/50  (20/50)

POINTS DE COMPETENCES:
6/6  (6/6)

MessageSujet: Shinrei Sanade.   Ven 15 Mar - 13:39


PRESENTATION DE SHINREI SANADE

NOM : Sanade.
PRENOM : Shinrei.
AGE : 19 ans.
PARRAIN : //




« La véritable force commence par la sagesse. »


DESCRIPTION MENTALE

La vie n'a pas offert une atmosphère propice à l'épanouissement du jeune Sanade. En effet, les guerres et les tensions n'apportent que le malheur et la destruction. Il n'a pas eu la chance de naître dans une contrée pacifique, dans laquelle il aurait pu s'intégrer très facilement. Mais Shinrei a un don bien spécial qui lui a permis de s'adapter à ce monde. Il saisit la moindre étincelle de bonheur, de vie, pour l'entretenir et en faire sa plus grande force. Là où certains ne voient que la mort et le désespoir, notre protagoniste perçoit une lueur d'espoir. C'est là que réside sa force. Il arbore toujours le sourire, quelque soit la situation. Cette expression ne quitte jamais très longtemps son visage, si ce n'est lorsqu'il médite sur une situation. Non pas qu'il est impassible et qu'il se contrefiche de tout ce qui l'entoure, mais qu'il croque dans la pomme de la vie à pleine dents. La vie mérite d'être vécue pleinement, car une fois au bord du précipice de la mort on regrette notre vie passée. C'est un des enseignements que son défunt maître lui a appris. C'est d'ailleurs ce dernier qui lui a enseigné à garder la tête froide dans n'importe quelle situation. Il ne réplique jamais aux diverses provocations que ses adversaires peuvent faire, quelque soit les circonstances. Il ne sert à rien de s'agiter, la seule conséquence est que l'on se met en danger.
Seconde règle : toujours analyser la situation. Shinrei ne fonce jamais tête baissée dans un combat sans élaborer un plan. La puissance ne fait pas tout, la stratégie influe aussi l'issue du combat. De même pour les missions ayant un risque de mort élevé, ou même des plus basiques, avec une tactique le déroulement de la mission à plus de chances de bien se passer et donc sans avoir recours à un affrontement. Ne combattre qu'en dernier recours. La première solution est de régler un conflit intelligemment, sans avoir à user la manière forte. Si l'on peut éviter de blesser quelqu'un, il le faut. De plus, il faut s'arrêter à la victoire. Épargner son adversaire, il ne sert à rien de lui ôter la vie mis à part si cet ennemi pourrait gravement nuire à la vie de plusieurs personnes alors il faudra lui faire expier les méfaits qu'il a commit ou qu'il allait commettre. Une des autres règles fondamentales des enseignements de Ryujin fut la générosité. Donner, et aider. Il faut apporter son aide au plus démunis, et ne pas tout garder pour soi. Le jeune Sanade n'hésite pas à partager ses vivres avec des familles malaisées et des mendiants.

Shinrei n'est pas particulièrement pour le bien et pour le mal, il aide ce qu'il pense être juste. De plus, il adore l'harmonie de la nature et pour rien au monde il la détruira. La faune, la flore, parfois il passe ses journées à observer tout les écosystèmes d'Ame no Kuni, même si cette région peut paraître démuni de tout cela. Pour en revenir aux combats, ou autres situations identiques, notre protagoniste est assez déterminé. Lorsqu'il ne parvient pas à obtenir la victoire, il essaye une seconde fois avec une autre méthode pour enfin parvenir à son objectif. Il n'abandonne jamais, mis à part si le fait de continuer briserait les enseignements de son maître. La dernière règle : Ne jamais revenir sur sa parole. Il en va de l'honneur du ninja de toujours tenir les promesses qu'il fait même si pour cela il doit mettre sa vie en jeu. Maintenant que vous connaissez ses points forts ainsi que les doctrines qu'il suit, vous allez connaître ce qui fait ses faiblesses. Comme je vous l'ai dit auparavant, Shinrei est gentil et généreux. Cela peut très vite se transformer en naïveté, bien qu'il soit assez serein et intelligent pour ne pas se faire avoir par certains subterfuges il baisse sa garde lorsqu'il n'y a aucun danger apparent. Il lui est déjà arrivé de se faire mener en bateau, et depuis il se méfie un peu plus même s'il continue d'aider les plus défavorisés. Comme dit précédemment, il laisse la plupart du temps la vie sauve à certains mécréants et il n'est pas sans dire qu'ils tentent de se venger dès que le jeune homme à le dos tourné. Après tout comme on dit, trop bon trop con.

Mais il y a une chose qui peut faire paniquer le jeune homme. Son maître, ni ses parents, ne l'ont préparé à ce terrible fléau que sont les femmes. Souvent gêné en leur présence, il perd la plupart de ses moyens et se met parfois même à bégayer surtout si la femme en question est attirante. Il en devient très timide, et ses joues prennent un teint rougeâtre. C'est à peu près tout pour les défauts de ce ninja, puisqu'il garde son sang-froid et ne cède pas à la tentation. Mais après tout, je vais décrire le plus positivement possible mon personnage et ne pas le dénigrer même si cette description le définit parfaitement.


HISTOIRE DU PERSONNAGE

Journal d'un (futur) érudit :
Introduction :
    Voici le journal d'un jeune apprenti en quête de savoir, mon journal. Il contiendra mes aventures, mes sentiments, mes pensées. A vrai dire, j'y écrirais tout et rien. Après tout il n'est destiné à personne d'autre, si ce n'est moi. Et s'il advenait que je le lègue à un élève, voici une première anecdote pour cette page d'introduction :

    Spoiler:
     



Une voie innatendue, une opportunité en or :
    Je ne comptais même plus les morts. Dans ce village, les exécutions sur la place publique étaient monnaie courante. Le régime actuel n'avait aucune pitié pour les faibles et les laïques. Les ninjas, ou samourais, échouant à certains examens étaient mis à mort. Les opposants à ce gouvernement étaient eux aussi sacrifiés. Un pays de fou. Mais on ne choisit pas où on nait, après tout. J'étais obligé de vivre dans cette merde. Et Dieu sait que ce n'était pas facile. Avec ces tarés religieux, on ne pouvait plus être libre. Cela se rapprochait plus de la dictature qu'autre chose. Et personne n'osait se rebeller, alors à quoi bon luter ? J'essayais dans bien que mal de m'intégrer, mais il n'y avait rien à faire. Cette religion m'emmerdait au plus haut point. Mais une personne me remettait sur le droit chemin : mon père. Il avait une manière bien à lui : cogner. J'étais un genre de punching-ball, de mannequin d'entraînement. Et comme je n'étais qu'un gosse et que je n'avais aucune base que ça soit dans l'art des ninjas ou dans celui des samourais, je me faisais refaire la face à chaque fois. Ma mère ? Elle n'avait pas grand chose à dire, en faite elle n'était même plus là. Elle avait osé faire ce que les autres ne tentaient même pas : fuir. Elle ne m'avait même pas emporté, elle n'avait pensé qu'à sa propre vie. Elle avait profité d'une mission en terre inconnue pour ne pas revenir. En gros, je suis le fils d'une égoïste et d'un boxeur fanatique.
    Autant vous dire que c'était pas la joie. Au bout d'un moment, j'en avais ma claque. J'avais décidé de fuir, moi aussi. A la différence que je restais dans les rues du village. Je ne pouvais pas me barrer, je n'étais qu'un misérable gamin. Pendant quelques jours je passais mes nuits à dormir sous des cartons voire des poubelles. Tout était bon pour être au chaud et manger. C'était dur de trouver quelques choses à se mettre sous la dent. J'en vins même à commettre des vols pour me remplir les poches. Pas bien méchant, juste quelques pommes par-ci, du poisson par-là. Mais il fallait faire attention. « Voler est un pêché ». Certains finissaient la main coupée, dans le meilleur des cas. Le tout était de ne pas se faire prendre. Un jour, je pris quelques fruits dans un étalages sans payer. Le marchand m'avait vu, et m'a poursuivi. Un vieil homme m'avait stoppé. J'ai cru qu'il allait me garder pour que l'autre me châtie, mais au contraire il paya mon dû. Qui était cet homme ? Il était vêtu de rouge, et portait une petite barbichette toute blanche. Je n'en savais encore rien à ce moment là, mais ce vieil personnage allait devenir mon mentor. A la suite du méfait il m'avait amené dans un endroit tranquille. Pas pour me faire la morale, au contraire. Il me parlait de sa vision des choses, et de sa façon d'agir. Tout d'un coup, je fus fasciné. J'étais assis, et je m’abreuvais de ses paroles comme si elles étaient le meilleur des breuvages. Ma vie allait changer du tout au tout...Je venais de découvrir une nouvelle voie. J'avais enfin trouvé ce que je voulais faire. En contrepartie il me demanda de retourner chez mon père, car on n'abandonnait pas la famille, mais il me prit sous son aile. C'était ainsi que ma véritable histoire commença.


Un nouvel homme :
    J'avais découvert la sérénité. Je trouvais mon bonheur là où certains ne voyaient que le désespoir. J'étais devenu souriant, optimiste, et j'avais de l'espoir pour ce monde. Je devenais peu à peu un nouvel homme. Les enseignements du vieil homme, qui se prénommait Ryujin, me changeaient du tout au tout. Je continuais de vivre chez mon père, et même d'être frappé. Mais le maître Samourai me soignait. Il me disait de rester patient, et que je finirais par faire changer mon père grâce à ma quiétude. Il disait que tout le monde pouvait changer. Mais certainement pas lui. Les jours passaient. J'apprenais de plus en plus de choses, je m'avançais peu à peu dans la voie de la sagesse qu'avait suivi Ryujin. Je n'étais peut-être qu'un adolescent, mais j'égalais les adultes sur le plan psychologique. Et tout cela grâce à ce vieil Samourai. Je n'aurais jamais penser tomber sur quelqu'un dans son genre, et que ça changerait ma vie comme cela. Il était devenu mon nouveau père. L'ancien avait été relayé au rang de fanatique religieux comme la plupart des autres fous de ce village. Mais comme le disait Ryujin il ne fallait pas perdre espoir. Un jour les villageois ouvriront les yeux. Un jour eux aussi comprendront ce monde. Ils emprunteront la voie de l'ataraxie. Du moins je l'espérais, tout comme mon précepteur.


Le loup qui incarnait la terreur :
    C'était peut-être trop beau pour être vrai. Une vie paisible, au sein d'un endroit corrompu. Les fanatiques courraient de plus en plus les rues, vantant les mérites de leurs Dieux. A quoi bon croire dans une chose immatérielle et irréelle ? Personne ne l'a jamais vu. Y avait-il des miracles ? Les seuls évènements qui pouvaient être qualifiés de « message de Dieu » n'était qu'un enchaînement d'action fait par des ninjas. Ils n'ont pas compris que croire en leur Dieu est inutile. Ce qu'il fait, c'est croire en l'homme. Mais ça, peu de gens le comprenaient.
    Ryujin venait en aide à des personnes défavorisées, voire des civils traqués pour être laïque. Cela avait marché un temps, mais les autorités s'en étaient rendus compte. Du coup, il devint lui aussi traqué. Là, les fanatiques firent preuve d'une imagination sans faille. Crime contre le gouvernement, antireligieux, acte de terrorisme envers le village. Des actes qu'il n'avait même pas commis, mais il fallait une raison pour exécuter cet homme et que les villageois croient à une protection en le traitant d'ennemi public. C'était vers cette période que je commençais à moins le faire. De un, car il m'avait déjà tout appris. Et de deux car je pourrais être considéré comme un complice et exécuté moi aussi. Je ne le voyais qu'entre deux sauvetages car il continuait toujours ses actes de bravoures. Chaque fois qu'il y avait un sacrifié, je craignais que ça soit lui. Jusqu'au jour où cela arriva. Il fut capturé, puis enfermé. Son exécution était le lendemain. J'ai bien tenté de le sauver, mais mon père m'avait retenu avec sa façon habituelle. Il me cogna deux trois-fois, et ses autres coups partirent dans le vide. Il n'était rien, même pas un genin. Un simple civil fanatique. J'esquivais ses coups, sans riposter. Sa détermination fut vite ébranlé face à ma conviction. Mais je ne partis tout de même pas sauver mon sensei. C'était peine perdue, tout ce que je gagnerais ça serait d'être exécuté avec lui.
    Le lendemain, je me rendis sur la place pour voir une dernière fois mon maître. Lorsque la sentence allait être prononcé, je faillais intervenir. Mais quelque chose agrippa mon bras pour me tirer vers l'arrière. C'était...mon père ? Il m'expulsa de la foule, en prétextant que si je faisais ça j'allais mourir. Mais il ne me frappa pas. Son regard avait changé, il n'était pas comme d'habitude. Pour une fois, il avait fait quelque chose pour moi. Finalement, il fallait que Ryujin meurt pour que mon père comprenne que tout ce gouvernement n'était que mensonge et assassinat masqué en exécution pour le bien de tous ?

    Ce jour-là, je compris les mots que m'avait dit Ryujin lors de notre première rencontre. Le loup qui incarnait la peur, la colère, le mensonge, n'était autre que le gouvernement. Et les villageois le nourrissaient en y croyant. A présent, j'allais dédier ma vie à faire de ce village et même de ce monde un havre de paix. Il fallait ouvrir les yeux aux gens. Mais il me fallait acquérir plus de puissance. Seule, la force des mots ne me suffirait pas. Il me fallait devenir un Samourai, comme l'était mon sensei. Je devais sauver ce monde en perdition...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinrei Sanade
Aspirant samourai de Kiri
Aspirant samourai de Kiri
avatar

Arrivée sur SnS : 14/03/2013
Messages : 6

STATISTIQUES RPG

NIVEAU: 1

EXPERIENCE:
20/50  (20/50)

POINTS DE COMPETENCES:
6/6  (6/6)

MessageSujet: Re: Shinrei Sanade.   Ven 22 Mar - 17:34

Présentation terminée .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheena Datenshi
Fondateur & Designer
Fondateur & Designer
avatar

Arrivée sur SnS : 06/03/2013
Messages : 131

STATISTIQUES RPG

NIVEAU: 1

EXPERIENCE:
0/0  (0/0)

POINTS DE COMPETENCES:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Shinrei Sanade.   Sam 23 Mar - 9:58


VALIDATION ET REMISE D'XP

Commentaire
Une psychologie relativement acceptable. On notera tout de fois, ta limitation rapide vis à vis du lexique, et ton retour à certains mots : " notre protagoniste " par exemple.
Vis à vis de l'histoire, de nombreuses erreurs persistent et je doute que tu te sois relu, de même, tu es très vague par moment vu que tu attaque chaque paragraphe sans lien logique et sans donner de détails. Néanmoins, l'histoire mérite d'être originale comme tu avais pu me le souligner sur la box.

Notation
Respect de la langue, grammaire, orthographe : 1/2
Présentation, clarté, structure du post : 1/1
Intérêt, originalité, action : 2/2

Présentation validée avec +4 d'xp et le bonus de bienvenue de +10 d'xp.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-no-sedai.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shinrei Sanade.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shinrei Sanade.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shinrei continue la visite pour Luna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Sedai :: Accueil :: Présentations et aides au RP :: Présentations
 :: Présentations validées
-
Sauter vers: