AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rejoignez nous vite sur la nouvelle versio de SnS ! Totalement libéré des contraintes de forumactif, nous vous proposons un forum de qualité : http://www.shinobinosedai.com/index.html

Partagez | 
 

 Yashura Hinode ► Présentation

Aller en bas 
AuteurMessage
Yashura Hinode
Genin d'Ame
Genin d'Ame
avatar

Arrivée sur SnS : 14/03/2013
Féminin
Age : 20
Messages : 4

STATISTIQUES RPG

NIVEAU: 1

EXPERIENCE:
41/50  (41/50)

POINTS DE COMPETENCES:
217/217  (217/217)

MessageSujet: Yashura Hinode ► Présentation   Ven 15 Mar - 13:37


PRÉSENTATION DE YASHURA HINODE

NOM : HINODE
PRÉNOM : YASHURA
AGE : 20 ans
PARRAIN :
Ø

«..Il suffit d'une douce exaltation pour être obnubilé par cette envie d'acte meurtrier, à tel point qu'en mourir arrivait à satisfaire cette démence..».


DESCRIPTION MENTALE


    «..Lorsque je transperce un regard, je dérobe son impétuosité. Lorsque je lacère la chair,je flatte ses sévices..
    Lorsque mon outrage abuse de la virginité, je subtilise son innocence..»
    Shuya à Yashura × Le Diable et la Vierge.

      YASHURA ► C'est quoi mon problème Shushu..
      SHUYA ► Tu te donnes physiquement aux autres sans te soucier de ce qu'il peut t'arriver.
      YASHURA ► C'est un mal d'offrir du plaisir ?

      SHUYA ► Tu t'infliges tortures et tourmentes inutiles pour des hommes qui n'en valent pas la peine.


    La pièce tamisée, après un long ébat qui avait duré dans la jouissance, l'homme lui, était étendu sur le lit tandis que sa belle, nue, était allongée sur son corps. Exaltés, tout deux semblaient encore essoufflés de ce qu'ils avaient accomplit. Passion & provocation tentait à être employé pour décrire une telle relation entre ces deux tourtereaux. Péché de chair contre prohibition de la défloraison. La balance penchait pour le côté effroyable, la copulation du diable avec la tendre néophyte. On y découvre un soupçon de perversité comme d'exhibitionnisme. Elle vous dira que tout est dû aux nombreux viols subits petite, d'autres vous diront simplement qu'elle est possédée par le vice & la mauvaise foi.

    Mais au fond, qu'est ce qu'il aimait chez elle ? Son silence de vipère, celui que personne n'arrive à discerner sans la voir mouver, jouer de sa sensuelle gestuelle.. Car si la rhétorique est un art, le silence est son œuvre, et ça, Shura maîtrise à la perfection. Passage d'une pièce à l'autre et sa présence jette un blizzard, installe une ère glacière. Car même si son innocente teinte vocale adoucit les mœurs, son aura est déconcertante ; accumulation de coups trop violemment assénés. On parle de passé douloureux, d'esclavagisme durement vécu. C'est quand le profiteur la pousse à son paroxysme de patience, qu'il remarque chez l'innocente une manière de restituer cette constance par le hurlement. Ceux des guerriers sont minces à côté du siens, on éveille là une tigresse affamée prête à dévorer la dite venaison coupable de cette impétuosité qui draine notre féline. Mais ce qui lui plaît le plus à se bâfreur de nymphe n'est pas comment elle casse des os avec sa force physique surprenante, mais bien sa séditieuse attitude. A qui sait prendre l'instant présent ne sait plus se soumettre aux lois qu'on applique conformément à tout le monde. Car la conformité est hostile.. Et sombre. Si il y a une chose qui la définie c'est la folie, la dégénérescence. Le sage vous parlera de son passé, tandis que l'innocente vous parlera de sa poursuite à la condamnation.

    Dire qu'elle ne supporte pas la réalité est un méfait. C'est un mensonge vaseux qu'on essaye de vous faire avaler par le nez. Shura aime ça, aime la franchise et les actions qui filent droites. Parce qu'elle répondra comme ça. Dans un essoufflement désireux, la demoiselle se posa à cavalier au dessus du damoiseau, opposant la nudité de sa verge contre la longueur de son chibre. Contact doucereux qui fit frissonner les deux êtres. Shuya se releva, choppa son amante par les cuisses et la pris debout. Il serra avec force, son étreinte sur ses hanches, menaçant de les briser à tout moment. Son corps frêle était entre ses mains, bombé par une poitrine plus qu'imposante, et des cuisses bien en chair. Il s'emballait dans ses baisers, et ne se contenait pas de lui montrer sa passion pour les péchés de joie. L'homme souriait de niaiserie, prenant un plaisir fou à contenir la bestiale pulsion qui sommeillait en elle. Les deux êtres se comprenaient, se cherchaient, taquinant l'un et l'autre pour montrer qui était le plus fort des deux. Ce n'est que lorsqu'il prit ses cuisses entre ses mains, et qui la colla violemment contre le mur, que sa rétention cessa d’avoir une barrière. Le plus affolant à constater n'est pas la colère ou même la bestialité que contient l'être féminin, mais bien la naïveté physique qu'elle dégage et qui trompe la plupart du temps son assaillant. Car si ses moues enfantines vous rendent gâteux.. Ses coups vous rendront la mort.


      YASHURA ► Qu'ai-je fait de mal..?
      SHUYA ► Tu es juste. Si tu vois les choses ainsi, c'est que lorsque tu as compris que le meurtre n'était que finalité à tout, ainsi que la souffrance la clé du bonheur, ta phobie pour l'injustice et ce qui n'est pas dû est apparue. Tout c'est effondré, tout a formellement disparu.. Comme l'étoile filante qui illumine l'obscurité de la nuit un instant, et qui se sauve pour toucher la lumière du soleil levant. Alors pour éviter de te morfondre dans ton exquise solitude, tu fais tue ces meurtriers, tu leur offre la vraie signification du bonheur, de la justice ; la mort. On sait tous, autant que nous sommes, que tes rêves sont trop grands pour toi, et que tu bourras le crâne à de pauvres innocents pour effleurer la concrétisation d'ultime justice. Comme tu jases peu, tu coïtes comme une libertine, espérant avoir ce que tu veux au bout. Sinon c'est..QUOOOOUICK



HISTOIRE DU PERSONNAGE


    « De plus en plus de gorilles,
    de moins en moins de lion,
    la race des vrais gars est en voix d'extinction. »
    Petite, les pieds dans l'eau, une gamine chantonnait des chants religieux, comme ceux qu'on vous apprend dans les temples bouddhistes, pour apaiser votre funeste colère. Les mains rivées droites vers l'océan, pleines d'expressions et de gestes précis, les vagues suivaient chacun de ses désirs, comme-ci les deux entités étaient liées au simple contact de leur âme. L'une d'elle heurta la falaise où se trouvait l'enfant. Amusée, elle se pencha.. Un peu de trop, et sa chute prit fin dans l'éclat de la brume plus bas. Aucuns bruits, un silence de mort. La pression de l'eau froide lui éclatait les tympans, hurlant son désespoir pour que quelqu'un l'entende d'outre la masse qui la tenait, la lacérait.. Un débat sans fin se déroulait dans son esprit ; Mourir dans l'ombre ou se battre pour la chaleureuse lumière ? La chaleur, l'amour.. Toutes ces émotions qui la rendrait à la fois bonne dans les principes, et naïve dans le crime.
    Une main, une caresse violente dans l'émotion ressentie vint à lui attraper le poignet, et la remonter à la surface. Quelques mains baladeuses, et un bouche contre lèvres abusé. Et l'innocente se releva, toussant à gorge déployée, les yeux écarquillés ; Qui suis-je..? Beaucoup de questions suivirent la première, mais ce qu'elle retenue avant tout, c'est la chaleur de son corps et la prestance qu'il dégageait.

      L'OURS ► Comment te nommes-tu ?
      YASHURA ► .. Je ne sais plus

    ______________________________________________
    « On vit dans des guethos sans mur,
    derrière des barreaux
    sans cellules.»
      HOMME ► Ils ont trouvé une nouvelle gamine.
      FEMME ► Quel âge ?
      HOMME ► Si ce n'est pas onze douze ans...
      FEMME ► Elle vient d'où..?
      HOMME ► L'Ours.

    Son appellation frustrait les moeurs, car il trouvait sans cesse place dans leur marchandage. Maintenant qu'il eut laisser sa vie au prix d'un amour éternel, espérant la protéger au-delà de l'infini, plus rien ne faisait barrage aux principes épouvantables que ces deux êtres infligeaient aux jeune demoiselles. A présent, Yash appartenait à eux, sans limites ni temps défini. Les années passées aux côtés de cet homme furent fructueuses moralement mais aussi physiquement. Plus de résistance, de droiture ou même de principes.. Ceux qui vous courent après en hurlant à la justice, la bonne voie. Prostituée, puis utilisée dans toutes sortes de tâche, son âme n'en était pas pour autant entachée. Généreuse, mature et partisane de la liberté d'expression, la belle gamine n'avait tout simplement pas l'étoffe pour devenir ce qu'elle est aujourd'hui. Une controverse. Un dilemme. Ultimatum de la dernière chance.

    Sept années passées. Puis un homme, un de ces inquisiteurs qui passait par là, avec une femme, noire dans l'esprit, profonde dans la marche. Pas haineux au regard sauvage... Tout d'une faucheuse de l'obscur. Le plus important n'est pas elle, qui creva telle une chienne par sa maladie, mais lui. Cet homme aux similitudes de l'Ours. Rassurant, protecteur... Sanguinaire. Saviez vous ce qu'il su lui dire pour la sortir de cette maison close ? Courons vers la justice et rendons la meilleure, à notre idéologie de la vie. Simplement. Le suivre fut une erreur, vouloir le changer, le rendre vertueux.. Un pur mensonge. C'est lui qui en détint sur elle, et en fit une pure reproduction de sa défunte con-soeur. Farouche et aliénée.
    __________________________________________________

    « La volonté d'un homme pour une femme,
    défit toutes situations de haine,
    de provocation à la colère ainsi que la rage d'une perte.
    On les disait amoureux, amants d'un soir, coéquipiers de fratricide sou encore grand frère élevant durement sa petite-soeur. Leur lien indéfinissable, bridé entre leurs objectifs communs et la violence de l'amour inconditionnel qu'ils se portaient tout deux. Cet homme, rencontré au passage de la même ruelle, se nommant Shuya. Lui avait fait d'elle sa muse, le rendant brave et viril, alors qu'elle, vit en lui son naïf petit pantin pour assouvir son besoin de victoire de gloire.. Juste de son passage devant lui, qu'il comprit l'importance que la demoiselle aurait dans sa vie. Leur rencontre fut telle que l'homme, se soumit aux désirs de la trouble prêcheuse du bon sens. Shuya avait fait d'elle une reine quelque temps après, attendu après sa folie pour le rendre digne de combattre à ses côtés avec ses idéaux. Yash avait couru après sa violence.

      YASHURA ► Je te balancerai la vérité à la gueule, et je ferai de toi un homme.. MON homme.
      SHUYA ► Le pouvoir sera à nous Yashi. Promesse du diable.
      YASHURA ► On y arrivera. Ce jour là, tu seras.. Roi.


    L'entrée à Âme ce fut encore plus trépidante, bien avant cette rencontre insaisissable. Symbolique, tout ceci offrait à cette nouvelle génération la possibilité de créer un monde à leur vision de la justice.. Le Chaos sanguinaire. Des projets, des sacrifices ainsi que tueries.. Bercé entre sang et mégalomanie, tout promettait à ses jeunes ninja un avenir sombre.. Amen.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yashura Hinode
Genin d'Ame
Genin d'Ame
avatar

Arrivée sur SnS : 14/03/2013
Féminin
Age : 20
Messages : 4

STATISTIQUES RPG

NIVEAU: 1

EXPERIENCE:
41/50  (41/50)

POINTS DE COMPETENCES:
217/217  (217/217)

MessageSujet: Re: Yashura Hinode ► Présentation   Mer 20 Mar - 14:35


    C'est avec joie que j'informe ; présentation terminée.
    Ouuuh yeah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheena Datenshi
Fondateur & Designer
Fondateur & Designer
avatar

Arrivée sur SnS : 06/03/2013
Messages : 131

STATISTIQUES RPG

NIVEAU: 1

EXPERIENCE:
0/0  (0/0)

POINTS DE COMPETENCES:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Yashura Hinode ► Présentation   Mer 20 Mar - 14:52


VALIDATION ET REMISE D'XP

Commentaire
Une description mentale relativement osée et qui me plait, ton style d'écriture et ton vocabulaire varié est un vrai plus chez toi.
Vis à vis de l'histoire, il reste de nombreuses parties floues, j'espère que tu les explora via tes RPs. Elle me convient, malgré un BG commun relativement pauvre.

Bon après, c'est un cas plus personnel, je déteste la troisième personne, m'enfin.

Notation
Respect de la langue, grammaire, orthographe : 2/2
Présentation, clarté, structure du post : 1/1
Intérêt, originalité, action : 1/2

Présentation validée avec +4 d'xp et le bonus de bienvenue de +10 d'xp.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-no-sedai.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yashura Hinode ► Présentation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yashura Hinode ► Présentation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Sedai :: Accueil :: Présentations et aides au RP :: Présentations
 :: Présentations validées
-
Sauter vers: